fermer

Actualités & dossiers

Actualités

Comparer les EMS suisses: un exercice utile mais délicat

03/03/2014

L'OFSP publiait la semaine dernière, pour la première fois, une série d’indicateurs de benchmark entre les 1558 EMS de Suisse. L’exercice est à saluer puisqu’il sera forcément source d’interrogations et donc de progrès potentiels.

Il comporte bien sûr aussi le risque que ces chiffres soient compris par d’autres comme autant de bonnes ou de mauvaises notes pour certains établissements ou cantons. Afin d'y parer, nous ne résistons pas à la tentation de fournir quelques "clés de lecture »

Il comporte bien sûr aussi le risque que ces chiffres soient compris par d’autres comme autant de bonnes ou de mauvaises notes pour certains établissements ou cantons. Afin d'y parer, nous ne résistons pas à la tentation de fournir les quelques clés de « lecture » suivantes :

  • Coût total par journée d’hébergement : dans certains cantons, ce coût comprend le loyer du résidant, tandis que dans d’autres l’immobilier est mis à disposition « gracieusement » par les communes ou le canton. Voici ce qui explique une partie des différences.
  • Le profil des résidants accueillis peut varier de manière importante selon les cantons et dépend notamment de facteurs comme la densité de lits d’EMS (retenu d'ailleurs pertinemment par l'OFSP comme l'un des indicateurs de comparaison): en effet. moins il y a de lits d’EMS dans un  canton, plus la population qui y est accompagnée est constituée de personnes très dépendantes. Genève et Vaud ont, par exemple, respectivement 8,1 et 8,6 lits pour 1'000 habitants, alors que la moyenne suisse est de 11,6; nombre de cantons disposent par ailleurs de plus de 15 lits / 1000 hab.
  • Il n’y a pas de catalogue national des prestations standard d’hébergement (notamment chambres à un ou deux lits), d’accompagnement (notamment animation) et de soins non LAMal que les EMS doivent prodiguer. Pour tous les éléments hors soins LAMal, le benchmark proposé porte ainsi sur une offre dont il faut savoir qu'elle est hétérogène.

Pour en savoir plus, se référer à l'étude "EMS : Comparaison intercantonale des prestations hors soins LAMal et de leur financement", serdaly & ankers, 2012. L'étude nationale SHURP sur le personnel des EMS présente aussi des éléments éclairants sur les différences entre EMS.

> retour à la liste des actualités