fermer

Actualités & Dossiers

Dossiers

Les réseaux de soins

En quelques mots
Dans le domaine des soins, chroniques en particulier, la bonne articulation des interventions des uns et des autres et la garantie d’une trajectoire cohérente de soins et d’accompagnement sont devenus une nécessité et une évidence. Pourtant, les législations comme les systèmes de financement et les fonctionnements actuels sont encore souvent pensés par types d’institutions (l’hôpital, les soins à domicile, les EMS, etc), avec, pour chacune, son « set » de prestations et ses domaines d’intervention.

De ce décalage entre l’état souhaité et l’état réel naissent deux champs de questions : d’une part celles afférentes à ce qu’il faudrait changer – dans les législations, les financements et au niveau des acteurs – pour garantir cette continuité tout en continuant à faire fructifier l’entrepreneuriat social et la diversité de l’offre. Et d’autre part celles portant sur le « comment changer», comment rendre ce changement attractif pour les acteurs, comment déplacer certains centres de gravité, pour générer les évolutions nécessaires et adaptées à un territoire donné, en valorisant au maximum le dynamisme et les compétences de ces acteurs.

Les enjeux
La conjugaison d’une courbe démographique en forme de toupie à la multiplication des pathologies chroniques mettent en échec l’actuelle organisation des soins. Axée sur les soins aigus, cette organisation génère dans ce nouveau contexte une progression des coûts supérieure à celle du PIB, et elle n’est plus à même d’assurer systématiquement la cohérence des trajectoires des patients. Enfin, elle érode progressivement la pratique actuelle de la médecine de famille, asséchant ainsi d’elle-même ses propres et rares ramifications vers la médecine pour malades chroniques.

Ce que nous en pensons
Le phénomène des réseaux, qu’ils soient professionnels ou sociaux, n’est pas qu’un effet de mode. Après l’individualisme des années 90, le balancier revient, avec une large prise de conscience que l’on est plus fort ensemble que seul. Le domaine de la santé à tout intérêt à tirer parti du concept de réseau et à miser sur une organisation où les membres formalisent la mise en commun de certaines prérogatives, qu’ils gouvernent alors ensemble. Cette mutualisation de prérogatives est cependant délicate. Si elle est indispensable pour la cohérence du système global, elle signifie aussi la délégation d’une part de l’autonomie de chaque institution. Où se situe le point d’équilibre entre auto-détermination et coresponsabilité sociale, entre autonomie de gestion - facteur de motivation et de créativité - et exploitation des synergies communes, propres à assurer la durabilité des prestations ? Les réseaux de soins créent l’opportunité pour explorer de nouvelles formes de gouvernance répondant à ces exigences.

Nos références
André-Pierre Constandriopoulos et al, « Intégration des soins, dimension et mise en œuvre », publié dans la revue Ruptures, vol. 8, no 2, 2001, pp.38-52.

Marthe SAGET - BISLY « Amélioration de la prise en charge des personnes âgées. Contribution à la réflexion sur la mise en place de réseaux de soins et leur coordination », Université de technologie de Compiègne, 2001 (ref. projet d'intégration Quéops, UTC-ENSP-UDM, 2000-2001) [pdf]
Note : travail de diplôme relativement ancien, mais référence intéressante en termes de méthode d’analyse d’une situation, d’utilisation du modèle SIPA québécois et présentation des modèles de réseau et intégration de Claude Sicotte.

Dr Daniel WIDMER, Prof. Thomas BISCHOFF, « Médecine de premier recours et développement des réseaux dans le canton de Vaud », Policlinique médicale universitaire (PMU)-Institut universitaire de médecine générale, Université de Lausanne (IUMG), Lausanne, 2010
Note : rapport mandaté par le Service de la Santé Publique de l’Etat de Vaud [pdf]

Le site du Dr. Philippe Schaller propose une série d’articles et conférences, de sa propre plume ou d’autres auteurs sur la question des réseaux de soins.

Le Centre de Documentation en Santé Publique du CHUV propose également une importante bibliographie sur la question.

Le site de l’Association de Médecine Physique et de Réadaptation d’Ile-de-France contient une page exclusivement consacrée aux réseaux de soins avec de nombreux liens vers des apports théoriques, des récits de pratiques et des évaluations, notamment au Québec.

 Le site de l’administration cantonale vaudoise explique en détail, lois à l’appui, la politique cantonale en matière de réseaux de soins, et contient les liens vers les réseaux du canton.

Lien vers nos réalisations concrètes sur ce thème