fermer

nos
réalisations

Intégration socio-professionnelle

Un référentiel de prestations pour les mesures de transition destinées aux jeunes adultes en rupture dans le canton de Vaud

avril 2017 - janvier 2019

Mandant: Service de la prévoyance et d'aide sociales (SPAS), Etat de Vaud

En bref: Depuis 2006, l’Etat de Vaud s’est donné pour mission de favoriser activement l’intégration des jeunes adultes en rupture (18 – 25 ans). En janvier 2017, le dispositif a évolué passant de l’attribution d’un Revenu d’insertion à celle de bourses pour la formation. La mission de formation confiée aux prestataires offrant des mesures d’insertion sociale de transition (MIS de transition), mandatés par le Service de prévoyance et d’aides sociales (SPAS), a ainsi été notablement renforcée : préparer les jeunes à entrer en formation professionnelle (AFP, CFC) ou dans une école de formation générale est l’objectif premier de ces mesures ; un objectif qui n’occulte par ailleurs pas les autres dimensions de l’accompagnement vers une intégration réussie.

Parallèlement aux changements de dispositif, ces mesures ont fait l’objet d’une première évaluation, sous la forme d’une description analytique. Parmi les constats, le besoin d’harmonisation des pratiques entre les prestataires et de cohésion du secteur, pour accompagner des bénéficiaires fragilisés dans un marché du travail complexe et évoluant très rapidement, a été mis en évidence.

Sur cette base, le SPAS a souhaité que soient définis un ensemble de valeurs et de standards de référence qui assurent à l’ensemble des publics accueillis des prestations comparables en termes de qualité et d’objectifs, quel que soit le lieu d’entrée dans le dispositif, ou en cas de changement de mesure. Pour ce faire, il nous a mandatés pour accompagner les prestataires dans l’élaboration d’un Référentiel de prestations qui permette l’élaboration d’un langage commun autour de pratiques harmonisées, en tirant parti de la diversité et en la valorisant en retour. Ce Référentiel doit également renforcer le partenariat avec l’Etat en s’accordant sur les éléments de contrôle pertinents. Il est enfin un élément de lisibilité et de visibilité des prestataires et de ce secteur d’activité à l’égard des partenaires et en particulier du monde du travail.

> retour à la liste de projets