fermer

nos
réalisations

Réseaux et gouvernance

Evaluation d'une prestation d'accueil de jour et de nuit pour des personnes âgées avec troubles de la mémoire

février 2018 - septembre 2018

Mandant: Association La Famille Au Jardin (canton de Fribourg), avec le soutien de la Fondation « Age Stiftung »

En bref: Privilégier le maintien à domicile : les stratégies cantonales d’accompagnement du Grand âge sont unanimes sur cette nécessité. Ainsi, en Suisse, n’entrent en EMS plus que les personnes ne pouvant réellement plus rester à domicile, malgré toutes les prestations qui y sont déployées (aide et soins à domicile, structures intermédiaires, etc). Par conséquent, les troubles cognitifs en général, et de la mémoire en particulier, et la perte d’autonomie associée, figurent parmi les principales raisons de l’entrée en EMS.

Dès lors, la plupart des cantons sont aujourd’hui à la recherche de solutions pour prolonger un maintien à domicile de qualité pour les personnes âgées souffrant de tels troubles, et différer – voir éviter – ainsi l’entrée en EMS. Ces cantons soutiennent ainsi des cliniques de la mémoire, des foyers de jour, des EMS pour leurs offres de séjours de courte durée ou encore des associations proposant aux proches de prendre leur relais quelques heures par semaine. 

En revanche, il existe encore peu d’offres de prise en charge de ces personnes âgées pour le week-end et la nuit. Or, l’un des corolaires des pertes de mémoire peut être une désorientation dans le temps, voire une inversion du rythme jour/nuit, qui va très rapidement épuiser les proches aidants. 

L’association la Famille Au Jardin, propose, depuis 2015 et sur le lieu de son foyer de jour (St.Ursen, Fribourg) une prestation de prise en charge de ce public, du vendredi à 17h au dimanche à 17h. L’association nous a mandatés pour effectuer un bilan de cette prestation, comme de son foyer de jour, et dégager des perspectives pour l’avenir. L’un des enjeux a été d’identifier ce qui en freine ou en favorise aujourd’hui le succès, ainsi que les moyens de lever ces freins et soutenir ces leviers. Cette étude est soutenue par la Fondation « Age Stiftung », qui vise la promotion des offres innovantes d’accompagnement des personnes âgées : il s’est agit donc aussi de tirer, à partir de cette expérience fribourgeoise, les enseignements utiles et transférables dans d’autres contextes et cantons. 

Le rapport – qui sera public – est prévu pour fin septembre 2018.

> retour à la liste de projets

 

Evaluation d’une prestation d’accueil de jour et de nuit pour des personnes âgées avec troubles de la mémoire

février 2018 - septembre 2018
Privilégier le maintien à domicile : les stratégies cantonales d’accompagnement du Grand âge sont unanimes sur cette nécessité. Ainsi, en Suisse, n’entrent en EMS plus que les personnes ne pouvant réellement plus rester à domicile, malgré toutes les prestations qui y sont déployées (aide et soins à domicile, structures intermédiaires, etc). Par conséquent, les troubles cognitifs en général, et de la mémoire en particulier, et la perte d’autonomie associée, figurent parmi les principales raisons de l’entrée en EMS. 
Dès lors, la plupart des cantons sont aujourd’hui à la recherche de solutions pour prolonger un maintien à domicile de qualité pour les personnes âgées souffrant de tels troubles, et différer – voir éviter – ainsi l’entrée en EMS. Ces cantons soutiennent ainsi des cliniques de la mémoire, des foyers de jour, des EMS pour leurs offres de séjours de courte durée ou encore des associations proposant aux proches de prendre leur relais quelques heures par semaine. 
En revanche, il existe encore peu d’offres de prise en charge de ces personnes âgées pour le week-end et la nuit. Or, l’un des corolaires des pertes de mémoire peut être une désorientation dans le temps, voire une inversion du rythme jour/nuit, qui va très rapidement épuiser les proches aidants. 
L’association la Famille Au Jardin, propose, depuis 2015 et sur le lieu de son foyer de jour (St.Ursen, Fribourg) une prestation de prise en charge de ce public, du vendredi à 17h au dimanche à 17h. L’association nous a mandatés pour effectuer un bilan de cette prestation, comme de son foyer de jour, et dégager des perspectives pour l’avenir. L’un des enjeux a été d’identifier ce qui en freine ou en favorise aujourd’hui le succès, ainsi que les moyens de lever ces freins et soutenir ces leviers. Cette étude est soutenue par la Fondation « Age Stiftung », qui vise la promotion des offres innovantes d’accompagnement des personnes âgées : il s’est agit donc aussi de tirer, à partir de cette expérience fribourgeoise, les enseignements utiles et transférables dans d’autres contextes et cantons. 
Le rapport – qui sera public – est prévu pour fin septembre 2018. 
Privilégier le maintien à domicile : les stratégies cantonales d’accompagnement du Grand âge sont unanimes sur cette nécessité. Ainsi, en Suisse, n’entrent en EMS plus que les personnes ne pouvant réellement plus rester à domicile, malgré toutes les prestations qui y sont déployées (aide et soins à domicile, structures intermédiaires, etc). Par conséquent, les troubles cognitifs en général, et de la mémoire en particulier, et la perte d’autonomie associée, figurent parmi les principales raisons de l’entrée en EMS. Dès lors, la plupart des cantons sont aujourd’hui à la recherche de solutions pour prolonger un maintien à domicile de qualité pour les personnes âgées souffrant de tels troubles, et différer – voir éviter – ainsi l’entrée en EMS. Ces cantons soutiennent ainsi des cliniques de la mémoire, des foyers de jour, des EMS pour leurs offres de séjours de courte durée ou encore des associations proposant aux proches de prendre leur relais quelques heures par semaine. En revanche, il existe encore peu d’offres de prise en charge de ces personnes âgées pour le week-end et la nuit. Or, l’un des corolaires des pertes de mémoire peut être une désorientation dans le temps, voire une inversion du rythme jour/nuit, qui va très rapidement épuiser les proches aidants. L’association la Famille Au Jardin, propose, depuis 2015 et sur le lieu de son foyer de jour (St.Ursen, Fribourg) une prestation de prise en charge de ce public, du vendredi à 17h au dimanche à 17h. L’association nous a mandatés pour effectuer un bilan de cette prestation, comme de son foyer de jour, et dégager des perspectives pour l’avenir. L’un des enjeux a été d’identifier ce qui en freine ou en favorise aujourd’hui le succès, ainsi que les moyens de lever ces freins et soutenir ces leviers. Cette étude est soutenue par la Fondation « Age Stiftung », qui vise la promotion des offres innovantes d’accompagnement des personnes âgées : il s’est agit donc aussi de tirer, à partir de cette expérience fribourgeoise, les enseignements utiles et transférables dans d’autres contextes et cantons. Le rapport – qui sera public – est prévu pour fin septembre 2018. 
> retour à la liste de projets